• Le train d'images en GS

    Afficher l'image d'origine

    Je vous propose aujourd'hui un petit jeu mathématique : le train d'images. On entend pas mal parler de cette activité dans les formations de "mathématiques" en maternelle cette année car elle permet de travailler l'aspect ordinal des nombres, beaucoup mis en avant dans les nouveaux programmes et que l'on avait tendance à négliger avant.

    Le principe est simple : les élèves doivent reconstituer une bande d'images dans l'ordre ce qui doit les amener à utiliser l'aspect ordinal des nombres (premier, deuxième, troisième...)

    Ce jeu se fait en plusieurs étapes sur plusieurs séances progressives :

    - Première phase : familiarisation avec l'activité : Les élèves reconstituent le train d'images, dans l'ordre, sans déplacement puis en allant chercher les images dans un endroit éloigné de leur espace de travail.

    - Seconde phase : Les élèves reconstituent le train d'images en découpant les étiquettes qu'ils ont et en allant chercher la position de l'étiquette grâce au modèle qui est dans un endroit éloigné de leur espace de travail. Ils vont donc devoir mémoriser la position de l'image (c'est la quatrième image...)

    - Troisième phase : Idem mais cette fois c'est un camarade qui a le modèle sous les yeux et qui doit donner les informations à celui qui doit reconstituer le modèle. Par exemple, l'élève qui reconstitue le train demande "le chat est en quelle position ?" et l'autre répond "c'est la quatrième image" par exemple. 

    Et pour prolonger, la bande d'images sera de plus en plus longue.

    Je vais commencer cette activité avec les GS la semaine prochaine, pour découvrir l'activité on va partir sur un train de 7 images mais assez vite nous passeront à 9 puis 12 et pourquoi pas 15.

    Le fichier contient : le modèle, la bande dans le désordre à découper et la bande vierge.

    Train de 7 images

    Train de 9 images


  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Mai 2016 à 14:24
    Sébastien

    Ça a l'air sympa, avec des étapes claires et vraiment progressives. Je fais de temps en temps le même genre d'exercice dans ma classe de musique : le langage musical étant un peu difficile à retenir pour les élèves, c'est toujours intéressant de demander à l'un d'eux de décrire ce qu'il voit sur la partition, tandis qu'un autre retranscrit ce qu'il entend/comprend au tableau.

    Un peu le principe du téléphone arabe, finalement...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :